Il va falloir

Je t'ai vu dans ma rue un mardi soir

Tu as souri, et moi aussi, et c'était beau, mais c'était ça

Je t'ai vu de temps en temps et je t'ai reconnu dans différents endroits

Et le silence dans ces instants m'emmerde un peu plus chaque fois

Il va falloir qu'on parle

Il va falloir qu'on parle n'improte quoi

Il va falloir que quelqu'un dise quelque chose

Peu importe quand et peu importe l'endroit

Peu importe quand, peu importe comment

Maintenant je te vois plus souvent, en passant, en fait je crois

Que je commence à espérer qu'on se rencontrera

Et le silence dans ces instants m'mmerde un peu plus chaque fois

Il va falloir qu'on parle

Il va falloir qu'on parle n'improte quoi

Il va falloir que quelqu'un dise quelque chose

Peu importe quand et peu importe l'endroit

Peu importe quand, peu importe comment

Je te connais, je te connais pas du tout

Tu m regardes, mais je ne sais pas ce que tu vois

Et moi, c'est: oui, non, oui, non, oui, non, oui, non

Peut-être, p eut-être pas

Peu importe l'endroit

Peu importe quand

Peu importe l'endroit, peu importe quand

Peu importe comment

Nous Deux
FacebookImpressum